Articles récents


Commentaires récents


Archives


Catégories


Méta


©

Cheikh Sidi Ahmed Tidjani

Cheikh Sidi Ahmed Tidjani est l’ une des grandes figures de la spiritualité algérienne. Né d’une mère berbère et d’un père chérif à Aïn Mâdhi, il est le fondateur de la confrérie Tîjâniya. C’est dans l’oasis de Bou Semghoun, dans le Touat, que le Prophète lui apparut et lui révéla sa mission : fonder sa propre voie et pratiquer l’initiation spirituelle. L’ ordre s’est rapidement diffusé au Maroc et en Tunisie et a contribué à renouveler, à partir du milieu du XIX ème siècle,  la spiritualité musulmane dans toute l’Afrique. La Tîjâniya est présente en Europe occidentale, en Amérique du Nord, dans le Sud Est Européen, au Moyen Orient, en Egypte, en Syrie, en Palestine et dans tout le Sud Est asiatique. L’ordre serait présent dans 140 pays et compterait plus de 250 millions d’affiliés à travers le monde.

Les Koraïchites étaient les maîtres de la Mecque depuis la période anté islamique. Le prophète Mohammed est issu de cette lignée. Le koraïchite désigne la personne qui transmet le message coranique. La famille des Koraïchis est arrivée dans le désert algérien au VIII ème siècle à l’époque de l’islamisation de l’ Afrique du Nord. Une partie de la famille est remontée vers l’Espagne et le Maroc, l’autre partie est allée vers le désert algérien. Les Koraïchis descendent du prophète et sont liés à la confrérie des Tidjani.

Pour en savoir d’ avantage, voir la traduction du livre Kitab El-Adouani de Charles Féraud, 1860, Bibliothèque Nationale de France.